L'alpaga et l'or des incas


L’alpaga est un animal des Andes de la famille sud-américaine des camélidés,

 impliquant les dromadaires, les chameaux, etc… C’est un ruminant, voisin du lama (qui

a des poils bien plus rêches), et parent de la vigogne (ancêtre de l’alpaga dont les poils sont encore plus fins et plus doux que ceux de l’alpaga, mais beaucoup plus cher aussi).
L’alpaga a été domestiqué il y a près de 7000 ans par les bergers andins par le croisement de vigognes et de guanacos. 

Alpagas

La grande valeur de sa fibre est apparue dans les textiles andins vers 1200 après Jésus-Christ. Dans l’économie andine, l’alpaga (qui vivait alors dans les montagnes et les hauts plateaux andins) était le trésor de l’ancienne civilisation Inca. Cette espèce de cachemire était réservée à la royauté Inca (« la fibre des Dieux ») lors de cérémonies. Elle est maintenant appréciée des tisserands et des artisans partout dans le monde.

Vigogne

Guanaco

Autres utilisations de l'alpaga
Ce petit camélidé est un animal grégaire qui se fait un devoir d'assurer la sécurité de son troupeau. Il est ainsi utilisé comme gardien de troupeau d'oies, ou de moutons. 
Utilisé également comme débroussailleuse, il oeuvre souvent auprès de particuliers ou de communes a des missions d'éco-pastoralisme. Il travaille beaucoup mieux que des chèvres ou des bovins, puisqu'il n'attaque pas l'écorce des arbres.
C'est également un fabuleux animal de compagnie, très doux et docile si il est en confiance. 
L'alpaga est un mediateur de soin idéal en zoothérapie.
 



Qualités de la fibre d'alpaga

La fibre qui a la particularité de posséder des propriétés calorifiques très importantes, est sept fois plus chaude, trois fois plus forte mais aussi plus légère que la laine de brebis. La douceur de la laine d'Alpaga est comparable au cachemire. 

Pour l’anecdote, la NASA utilisa au début de la conquête spatiale de la laine d’alpaga, puisque c’est la meilleure en terme de fibre naturelle.

Beaux-blanc Huacaya luminosité fibre d'alpaga exposantes et sertir

Un autre avantage de la laine d’alpaga est qu’elle peut être portée par les personnes ayant une peau sensible ; en effet, cette laine ne donne pas d’allergie et ne pique pas la peau. De plus les poils d’alpaga sont naturellement crêpés, ce qui en fait un fil extrêmement élastique et résistant à l'eau. En plus de cela, la chaleur naturelle procurée par la laine renforcera son effet protecteur contre le froid.

A ajouter au charme de cette fibre naturelle : une impressionnante gamme de couleur naturelle est disponible ce qui évite l’ajout de teinte. Généralement, les alpagas sont noirs, blanc, beige ou bruns et de toutes leurs variantes. Il existe d’autres couleurs de laine d’alpaga confectionnées grâce à l’association de deux alpagas différents : le résultat est imprévisible. L’alpaga est le seul animal à posséder une telle variété de nuance de couleur naturelle. La fibre d’alpaga se décline en 24 couleurs reconnues par les industries textiles, allant de la couleur blanche aux couleurs crème, fauve, marron, grise et noire.

Chaque année les alpagas sont tondus ; chaque alpaga fournit de 2,2 à 4,5 Kg, de fibre qui est ensuite transformée en vêtements de luxe partout dans le monde. La laine des alpagas de 2 ans est encore plus douce et plus fine : on l’appelle « bébé alpaga ».